Il est temps d’aménager la ville d’Ain Drahem !

Rares sont les tunisiens qui n’ont jamais visité Ain Drahem. Je peux même réfuter catégoriquement  qu’il existe des tunisiens, de vrais tunisiens qui ne connaissent pas cet  endroit paradisiaque. Ain Drahem est une ville magnifique. Ses superbes forêts, ses prairies accrochant l’œil, ses chênes de liège à silhouettes nerveuses et  ses petites maisons blanches ornées des tuiles rouges brique ne passent jamais inaperçus. Les  anciens colonisateurs français ont soigneusement décoré cette ville du nord-ouest tunisien  dans l’espoir d’occuper la ville et de respirer son air frais  durant  toute la vie.

Pourquoi Ain Drahem est appelée ainsi ?

La traduction intégrale du mot Ain Drahem aboutit à deux nominations d’explications différentes : « la source d’argent » et « les yeux de Drahem ». Selon certains habitants, Ain Drahem porte le nom d’une source qui desservait le  premier camp militaire du colonisateur français.  On prétend que cette eau était tellement étincelante qu’elle reflétait une lumière argentée. D’autres personnes racontent une autre version. Elles  affirment qu’une très belle femme appelée Drahem vivait ici. Les gens étaient tellement impressionnés par  la beauté de ses yeux qu’ils nommaient la ville « Ain Drahem ».

Pourquoi visiter Ain Drahem ?

Ici, on se sent bien, on est réconforté. Passer un séjour à Ain Drahem est une vraie cure que recommandent généralement les médecins aux personnes ayant besoin de faire une rupture avec un quotidien très stressant.  Ces personnes  se plongent dans la nature  pour surmonter l’angoisse  et parfois la  dépression. C’est mon cas que je décris, peut-être. N’ayant plus la  force de  gérer mes problèmes de chômage, de contrer l’hypocrisie des gens et de  suivre les querelles des hommes politiques, je suis venue ici,  goûter du charme de la nature pour me ressourcer d’énergie et d’ondes positives. Je suis heureuse, je suis contente, je suis ravie.  J’aime la Tunisie encore plus !

Il est vraiment temps d’aménager la ville

L’itinéraire vers Ain Drahem n’est pas facile du tout. Les routes ne sont pas pratiques. Tout au long du trajet on ne cesse de rencontrer des trous, des dos d’ânes non signalées  et pas mal d’obstacles. La circulation routière présente un vrai danger sur la vie des conducteurs notamment la nuit.

Je pense qu’il est temps d’aménager cet endroit pour des fins sécuritaires et aussi touristiques. Le tourisme vert constitue un créneau probant pouvant mettre en valeur la ville d’Ain Drahem. En y facilitant l’accès et en préservant ses ressources naturelles, le nombre de ses visiteurs augmentera sans aucun doute.

Beaucoup  de projets peuvent être montés ici comme par exemple la rénovation des restaurants et des hôtels, la création de parcours de santé et de clubs de chasse,  les travaux de sauvegarde de l’équilibre écologique et l’entretien des ressources des eaux thermales.

Une bonne stratégie dans ce sens, pourra inciter les familles tunisiennes à visiter les lieux plusieurs fois par an.  Les touristes étrangers apprécieront énormément  l’hiver et le printemps de la ville.  N’oublions surtout pas que,  Aîn Drahem se trouve à quelques kilomètres de Tabarka, la destination préférée de  nos confères Algériens et Libyens.

A mon avis, le tourisme médical  peut aussi, avoir de très grandes perspectives dans cette zone. L’aménagement d’Ain Drahem apportera ces trois principaux avantages : l’implication de la population locale, la protection de l’environnement et la relance du tourisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*