Aimez la vie comme…Stephen Hawking

Stephen Hawking, le génie britannique m’impressionne. Ce matin, je me suis regardée au miroir. L’aspect de mon visage affaissé, de mes paupières tombantes m’a démoralisée. J’ai commencé à me détester…Après tout je suis une femme…

Mon esprit s’est focalisé sur des idées négatives, des idées que je trouve maintenant, insensées, illogiques et surtout trop pessimistes. J’ai perdu toute confiance en moi. J’ai même pensé  à faire des opérations esthétiques :  un lifting mammaire pour rajeunir la poitrine ou même une augmentation des seins par implants, un mini lifting pour rehausser mes pommettes et pourquoi pas une blépharoplastie pour modifier la forme de mes yeux…Mais, il faut de l’argent, trop d’argent…

Ma tête a sombré dans des idées loin d’être bonnes pour commencer la journée…

La beauté n’est pas éternelle. Quand est-il pour la confiance en soi ? Faut-il se voir beau pour être heureux ? Est-ce la condition pour être satisfait de sa vie ?
J’ai décidé de m’offrir une petite pause. J’ai pris mon téléphone portable et j’ai ouvert ma page Facebook. La première photo que j’ai vue sur mon mur était celle de Stephen Hawking…

Stephen Hawking est un géni qui impressionne tout le monde. Non seulement parce qu’il est d’une intelligence hors normes mais, aussi, parce qu’il est le seul au monde qui a pu défier les pronostics médicaux…
Stephen Hawking est atteint par la maladie de Char¬cot. La pathologie est mortelle. Elle provoque la mort des cellules du corps, induit une perte de motricité et entraine une paralysie totale. Le décès est inéluctable.

Stephen Hawking relève son défi

Preuve de très forte personnalité, le grand chercheur a ressemblé toutes ses forces pour continuer à faire des recherches. Il a choisi de ne pas se focaliser sur sa maladie pour maintenir son cerveau en permanente ébullition. Et il a réussi ! Ses recherches ont effectivement limité la détérioration de ses cellules cérébrales. Aujourd’hui, il a plus de 73 ans.

Il s’exprime via un appareil de synthèse vocale. Son fauteuil roulant est équipé d’une tablette. Un capteur infra-rouge est fixé sur ses lunettes de vue. Le système est appelé ACAT. Il interprète toutes les contractions du visage. Pour saisir des textes, Stephan Hawking doit contracter les muscles de ses joues une fois le curseur est sur la bonne lettre.

Une vie qui n’est pas du tout facile…Mais, lorsqu’on a une passion, un objectif qui compte plus que tout, toutes les autres choses deviennent négligeables et parfois sans aucune importance. Aimons la vie, aimons nos jours. Pensons aux choses positives.
Ce matin j’ai risqué d’avoir une mauvaise journée rien que parce que j’ai constaté que mon corps a vieilli.

Je suis en bonne santé, je mène une vie épanouie. Mes enfants m’adorent et j’ai un magnifique jardin plein des fleurs de toutes les couleurs…
Quelques rides m’ont démoralisée… Un petit sentiment de désespoir a failli gâcher toute ma journée. La vie est belle. Elle mérite d’être aimée et vécue. Se concentrer sur les petits détails, nous fait perdre beaucoup de moments de bonheur. Il n’y a pas que la beauté physique qui compte, il y a aussi le succès, la famille, l’amour, l’amitié, l’art, la beauté intérieure, offrir le bonheur à ceux qui sont moins chanceux dans la vie…