Le nez de Kate Middleton

 

Vous devez savoir que l’une des matrices décisionnelles du recours à la chirurgie esthétique est le mimétisme avec les stars.
Ou plutôt avec les gens connus : y compris les têtes couronnées, les politiques.
C’est précisément le cas de Kate Middleton. La princesse de Galles est en effet un modèle pour les nez. Comment le sait-on ? Ce sont des chirurgiens esthétiques qui nous le disent. Autrement dit, ces professionnels reçoivent des patients qui demandent explicitement à avoir le nez de l’épouse du prince William.
Est-ce possible ? Il faut d’abord parler de l’intervention. Pour avoir un nez qui ressemble peu ou prou à celui de Kate Middleton, il faut subir une rhinoplastie. Et la on parle bien d’une rhinoplastie effectuée au sein d’une clinique, dans un bloc opératoire avec une anesthésie préalable. Il y a trop d’exigences de modifications pour se contenter d’une version adoucie de la rhinoplastie(type rhinoplastie médicale) et découvrir aussitôt dit aussitôt fait que l’on a le nez d’une princesse.
Si tout cela vous a fait penser à un conte de fées, je vous comprends. Croire que l’on peut du jour au lendemain avoir le même appendice nasal qu’une tête couronnée du Royaume-Uni, c’est un peu continuer à croire aux histoires de nos enfances.
En réalité et plus prosaïquement pour espérer lui ressembler de ce point de vue, il faudra accepter l’intervention mais aussi ses suites opératoires(œdèmes, ecchymoses) et attendre. Attendre, c’est le maitre mot des opérations de chirurgie plastique. Les résultats d’une chirurgie esthétique du nez sont visibles après au moins 6 mois. En réalité pour que les modifications profondes du cartilage créent la forme souhaitée du nez, il faut même pousser à 1 an.
Ressembler à Kate Middleton, ou avoir le visage de Rihanna, les bras de Michelle Obama, ça demande un sacrifice. Celui de son temps, celui de supporter des suites opératoires pas toujours faciles : et c’est bien ça qui doit peser dans la décision de faire une intervention de chirurgie esthétique. Rappelez-vous que ce n’est anodin.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*