Courir l’hiver : tapis roulant, piste intérieure ou simplement l’extérieur?

Courir est une chose bien facile l’été ou dans des régions chaudes l’hiver. Mais faut-il oublier son footing matinal si l’air est glacial à l’extérieur…grrr ?  À partir de quelle température devrions-nous aller dehors? Vaut-il mieux rester chez soi? On dit souvent qu’il n’y a pas de mauvaise température, il y a juste des gens mal habillés!

courir l'hiver

Choix des vêtements pour ceux qui préfèrent l’extérieur !

Évidemment, les vêtements de course spécialisés pour l’hiver ne sont pas toujours accessibles pour tout le monde spécialement lorsque l’on commence à courir vu que les kits de vêtements sont très chers. Outre la température basse, le refroidissement éolien fait baisser davantage le rythme de course. Pour ceci, il faut s’assurer d’avoir des vêtements avec des coupe-vent  autant pour le bas que pour le haut. Ensuite, il vous faut une bonne première couche très mince et très moulante. Celle-ci sert de barrière contre le refroidissement de votre sueur qui s’accumulera dans votre gilet plus chaud. Ensuite, une tuque standard ainsi que des petits gants, feront aussi l’affaire.

Pour le bas du visage et le cou, on vous recommande le bof qui est un bout de tissus assez long, mais surtout très mince qui vous laissera respirer, restera en place sur votre visage et qui peut être porté de multiples façons, style cagoule.

La piste intérieure fera-t-elle l’affaire ?

Pour ceux qui ne sont toujours pas convaincus ou qui n’ont pas encore pris la décision d’investir dans des vêtements spécialisés et qui ont peur de voir les bourrelets de graisse s’accumuler, il y a toujours la course intérieure. L’idéal c’est de courir sur une piste d’athlétisme plutôt que sur tapis roulant. Cependant, il faut s’assurer de faire la moitié du temps de l’entraînement dans le sens antihoraire et l’autre dans le sens horaire afin d’éviter certaines blessures. De grâce, faites attention aux athlètes qui font de l’intervalle… laissez-leur un corridor de libre à leur choix, car ils connaissent mieux leurs besoins que vous! Après tous, pour vous, courir 30 min dans le corridor 4 ou dans le 1, c’est toujours bien 30 minutes non?!

Le tapis roulant pour les casaniers !

Le plan C est d’utiliser le fameux tapis roulant ; cette machine sur laquelle vous pouvez courir à n’importe quelle vitesse ou presque? Ou l’on vous plante devant un écran pour que vous ne pensiez plus à rien? Quoique solution pratique, certains dangers vous guettent. Le tapis tourne vers vous, donc si vous atterrissez sur le talon lorsque vous courez vous augmentez la force d’impact à chaque pas! Aussi en étant distrait par autre chose, comme de la musique ou la télévision, vous pourrez facilement ignorer les signaux de fatigue ou de malaise que votre corps vous envoie. Ignorer ces signes de temps à autre n’est pas dramatique, mais les ignorer de façon systématique peut causer des problèmes ou des blessures.

Bref, l’important, c’est de ne pas arrêter de courir! Du moment où vous êtes attentifs aux pièges, vous devriez vous en sortir indemne. Cependant, courir dehors est certainement la façon la plus sécuritaire, libératrice pour l’esprit et demandant énergétiquement de pratiquer un sport qui vous tient en santé!

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*