La rhinoplastie ethnique : la chirurgie esthétique qui embellit les nez ethniques

Chaque peuple a ses spécificités et ses richesses culturelles et même morphologiques qui le distinguent des autres peuples et le rendent unique. Certaines ethnicités ou tribus ont des caractéristiques morphologiques spéciales tel est le cas du nez par exemple chez les africains, les asiatiques ou les caucasiens.

Cependant, certaines personnes appartenant à ces groupes trouvent que leur nez n’est pas en harmonie avec leur visage et désirent le modifier, d’où, intervient le rôle de la chirurgie esthétique et plus particulièrement de la rhinoplastie ethnique.

Les caractéristiques d’un nez ethnique

Généralement,  un nez dit « ethnique » est trop développé de face avec un aspect aplati de profil. Cette apparence est due à une insuffisance de développement des os et des cartilages nasaux.

faire une rhinoplastie ethnique

Le nez africain ou asiatique présente, d’une façon générale, une peau épaisse, des narines, une arête et une pointe nasale larges.

  • Des narines larges (nez épaté).
  • Une arête nasale large ou aplatie.
  • Une pointe nasale large.

Les objectifs d’une rhinoplastie ethnique

Les objectifs d’une rhinoplastie ethnique sont donc d’obtenir :

  • Un nez moins large (non épaté).
  • Une pointe plus fine et plus projetée.
  • Des narines plus petites.

Comment se déroule une intervention de rhinoplastie ethnique en Tunisie ?

La rhinoplastie ethnique est une classe de la rhinoplastie qui est spécialisée ou orientée. En effet, il s’agit d’une rhinoplastie de réduction mais avec modération pas à la Michael Jackson, bien évidemment !

Le chirurgien esthétique devrait donc réduire le nez sans exagérer afin de conserver, tant que possible, l’aspect harmonieux et naturel du nez. Il commence alors par corriger les narines larges en retirant la peau en excès en pratiquant une incision discrète dans le sillon qui se trouve entre les narines et les joues : c’est ce qu’on appelle une résection narinaire

une rhinoplastie ethnique

Dans un second lieu, il va augmenter la projection de l’arête nasale qui est trop aplatie ou combler les creux au niveau de l’arête nasale, par une greffe de cartilage ou par une pose d’un implant nasal.Enfin, il va corriger la pointe large ou aplatie du nez en concentrant les cartilages de la pointe qui sont un peu éloignés afin d’obtenir une projection bien définie de la pointe.

Le chirurgien plasticien pourrait également réaliser une ostéotomie (petites fractures)qui permet de réduire la largeur du nez, affiner sa bosse et retirer le cartilage en excès.